Fernand LÉGER (1881-1955)


Portrait de Nadia

1949

Référence : WQ964

Crayon sur papier
39 cm x 29 cm
Signé et daté
Certificat : HANSMA, Irus (Mme) (F. Léger, préparation du Répertoire des œuvres sur papier)
Zone Geographique : Europe

25000


En savoir plus sur la livraison


Je négocie
sans obligation d'achat

zoom
Description

Monogram lower right : "FL 49". Nadia Khodossievitch naît en 1904 à Ossetishchi (Région de Vitebsk) en Biélorussie. À Smolensk, elle suit les cours de Kasimir Malévitch avant d’entrer à l’École des Beaux-Arts de Varsovie en 1922. Mariée au peintre polonais Stanislaw Grabowski en 1923, elle vient à Paris en 1924 et complète sa formation à l’Académie Moderne dirigée par Fernand Léger et Amédée Ozenfant. Élève brillante, elle est nommée par Léger professeure-assistante dans sa nouvelle Académie d’Art contemporain, où elle enseignera jusqu’à la mort du maître. En 1927, les époux Grabowski se séparent après la naissance de leur fille. Nadia maintient le contact avec l’avant-garde polonaise et soutient la création de revues ainsi que de l’association d’artistes « Cercle et Carré » qui organise l’exposition Produktion Paris 1930 à Zurich. En 1952, Nadia épouse Fernand Léger devenu veuf, qui l’encourage l’année suivante à exposer à la galerie Bernheim-Jeune. Son art oscille entre figuration -inspirée de Matisse et de Léger- et abstraction suprématiste -inspirée de Malévitch- qu’elle n’hésite pas à associer dans une même œuvre. Léger meurt en 1955 et dès 1957, Nadia entreprend la construction du musée Fernand-Léger à Biot dans les Alpes-Maritimes. Avec Georges Bauquier, elle offre en 1967 le bâtiment, le parc et près de 400 œuvres à l’État français qui en fait un musée national en 1969. Nadia continuera de travailler jusqu’à sa mort en 1982.

Provenance

Private collection, Europe.

Contactez-nous pour toutes vos questions



ENVOYER