look

Zoomer sur l'image

Mikhail-Larionov/l-allee

Mikhail Larionov

L'Allée

Ref. GT783

Ajouter à mes œuvres favorites

créer une alerte pour Mikhail Larionov

Prix de vente 20000

OU



Je fais une offre

Comment fonctionne la négociation En savoir plus sur la livraison


Vous souhaitez en savoir plus sur l'œuvre.
Posez votre question au vendeur.

Année 1910

Catégorie Œuvre sur papier

Technique Pastel sur papier

Hauteur x Largeur (cm) 282 x 197

Signature Signé en bas à gauche

Zone géographique Europe

Certificat NAKOV, Andreï Boris, en date de juillet 2001.

en lire plus >>

<< fermer

Né à Tiraspol le 3 juin 1881, Michel Larionov étudie la peinture à l'école de Moscou. Il n'est pas très assidu et préfère travailler dans son atelier, seul. En 1900, il rencontre Natalia Gontcharova qui deviendra sa femme. Il la pousse à quitter l'architecture pour étudier la peinture. C'est le début d'une collaboration artistique qui durera toute sa vie.

Au début de sa carrière, son style est plutôt impressionniste. En 1904, il peint par exemple les Acacias au printemps. La nature est sa première source d'inspiration. En 1906, il expose des œuvres au Salon d'Automne dans la section russe. S'inspirant des travaux de Gauguin ou du Douanier Rousseau, il commence à peindre en puisant ses thèmes et sa technique dans l'art folklorique russe. Avec sa femme Nathalie Gontcharova, il fonde le mouvement du Valet de carreau, dont les œuvres s'inspirent du Postimpressionnisme, du Fauvisme et de l'Expressionnisme allemand. En 1912, les époux s'en éloignent pour fonder un autre mouvement, La Queue d'Âne, dont le but est de mettre en avant une école russe indépendante. Ils organisent une exposition qui réunit notamment autour du couple Vladimir Tatline et Kasimir Malevitch.

En 1913, après avoir assisté à des conférences de Marinetti sur le futurisme, Michel Larionov et Nathalie Gontcharova posent les bases du Rayonnisme. Ils conçoivent alors les formes comme des faisceaux de lumières. Larionov compare ainsi les tableaux rayonnistes à "des mirages dans le désert". C'est à cette époque qu'il peint, par exemple Rayonnisme rouge ou Forêt rayonniste. Le mouvement s'arrête en 1914.

La même année, le couple quitte la Russie pour la Suisse. Ils travaillent avec Diaghilev et élaborent des décors et des costumes pour les Ballets Russes. En 1919, ils s'installent à Paris et continuent leur collaboration avec Diaghilev jusqu'en 1929. Ils arrêtent tous les deux leurs carrières de peintre et se concentrent uniquement sur cette activité. Michel Larionov meurt en 1964 à Fontenay-aux-Roses.

Il est représenté dans des musées à travers le monde, dont le Musée national d'Art moderne à Paris, la Galerie Tretiakov à Moscou, le Musée des Beaux-Arts à Riazan, le Musée Russe à Saint-Pétersbourg et le Musée du Petit Palais à Genève.

 

 

en lire plus >>

<< fermer

en lire plus >>

<< fermer

en lire plus >>

<< fermer

Atelier de l'artiste ; Collection Vinogradov (architecte) ; Collection particulière. en lire plus >>

<< fermer