look

Zoomer sur l'image

Gregor-Hildebrandt/faith-(triptyque)

Gregor Hildebrandt

Faith (triptyque)

Ref. KG381

Ajouter à mes œuvres favorites

créer une alerte pour Gregor Hildebrandt

Prix de vente 95000 $

OU



Je fais une offre $

Comment fonctionne la négociation En savoir plus sur la livraison


Vous souhaitez en savoir plus sur l'œuvre.
Posez votre question au vendeur.

Année 2001

Catégorie Peinture

Technique Bande de cassette audio sur toile

Hauteur x Largeur (cm) 300 x 620

Signature Signé et daté au dos

Zone géographique Amérique

Signé, titré et daté sur le verso de chaque panneau : "Gregor Hildebrandt Faith 2001". en lire plus >>

<< fermer

Gregor Hildebrandt est un artiste allemand né en 1974. Après des études universitaires, il obtient un diplôme à la Hochschule der Künste à Berlin en 2002, puis reçoit des bourses d’études, notamment au Deutsches Studienzentrum à Venise en 2003.

Aujourd’hui il vit et travaille à Berlin.

 

Gregor Hildebrandt adopte comme matière première de ses œuvres des cassettes audio préenregistrées dont il fait un usage extensif, les appliquant directement sur la toile et sur les tirages photographiques ou sur des installations à l’échelle d’une pièce. Dans ses peintures, il colle la face enduite de la bande magnétique sur la toile, exerce une pression avec une brosse ou un rouleau puis arrache la bande pour créer des traits précis bien que sporadiques sur la surface. Il répète le procédé et finalement colle toutes les bandes sur la toile afin de réaliser ce qu’il appelle la peinture « négative ». Pour ses sculptures, il façonne des disques vinyles en forme de bols puis parfois les empile pour créer ce qu’il nomme « un mur sonique fait de piliers de disques ».

 

Bien que les œuvres de Gregor Hildebrandt fassent référence sur le plan formel au Minimalisme, l’adjonction délibérée d’un grand nombre de citations subjectives ou autobiographiques indiquent de façon irréfutable qu’il n’en est rien. Pour lui, la bande magnétique d’une cassette, qui à l’origine a une fonction de conservation, joue un rôle important comme médium artistique, celui d’ajouter une dimension nouvelle et « invisible » à ses images. Jouer de cette façon avec la perception est une caractéristique majeure de son travail : il invite le spectateur à « compléter » lui-même l’image mentalement, en saisissant la beauté des choses passées.

 

Les œuvres contiennent des références à la musique, au cinéma, à la littérature, enfin et surtout à l’histoire de l’art, révélant l’univers hétéroclite de Gregor Hildebrandt ; elles finissent par être des montages complexes où se combinent et s’interpénètrent des éléments d’origines variées. 

Hildebrandt utilise des matériaux de l’environnement quotidien, dépourvus d’ambition esthétique ou théorique, pour jouer avec certains aspects de l’art conceptuel et de l’art minimal en les reliant à sa vie personnelle et à son expérience de la culture populaire.  

 

Hildebrandt est représenté dans diverses collections publiques, comme le Centre Pompidou à Paris, la Berlinische Galerie à Berlin, le Museum van Bommel van Dam à Venlo (Pays-Bas) ou la Sammlung zeitgenössische Kunst des Bundesrepublik en Allemagne.

en lire plus >>

<< fermer

en lire plus >>

<< fermer

en lire plus >>

<< fermer

Collection particulière. en lire plus >>

<< fermer