Victor-VASARELY/Chadar-II

Victor VASARELY (1906-1997)


Chadar-II

1953

Référence : ZZ223

Huile sur toile
84 cm x 70 cm
Signé et daté
Certificat : VASARELY, Pierre (Fondation Vasarely, Aix-en-Provence), 11 décembre 1978.
Zone Géographique : Europe

125000


En savoir plus sur la livraison



zoom
Description

Signed lower right. Inscribed on the reverse : "190 Vasarely 1953 / 66". Sold with certificate by Victor Vasarely dated 11 december 1978. The original invoice and correspondance by Galerie Semiha Huber is at the buyer's disposal. Győző Vásárhelyi, dit Victor Vasarely, né le 9 avril 1906 à Pécs (Hongrie) et mort le 15 mars 1997 à Paris, est un plasticien hongrois, naturalisé français en 1961, reconnu comme étant le père de l'art optique. Victor Vasarely commence des études de médecine, qu'il arrête au bout de trois ans. Il s'intéresse alors au Bauhaus et étudie au Műhely de Sándor Bortnyik à Budapest de 1929 à 1930. En 1930, il s'installe à Paris où il débute comme artiste graphiste dans des agences publicitaires comme Havas, Draeger, Devambez. C'est là qu'il effectue son premier travail majeur, Zebra (1939) considéré aujourd'hui comme le premier travail dans le genre op art. Pendant les deux décennies suivantes, Vasarely développe son propre modèle d'art abstrait géométrique, travaillant dans divers matériaux, mais employant un nombre minimal de formes et de couleurs. Le Christ et Saint Pierre comptent parmi les rares œuvres religieuses de l'artiste et sont exposées dans la crypte de la cathédrale d'Évry. Vasarely a également conçu les 25 vitraux de l'église œcuménique Saint-François d'Assise de Port-Grimaud dans le Var. Il travaille aussi pour de nombreuses entreprises et métamorphose en 1972 avec son fils, le plasticien Yvaral (1934-2002), le logotype de Renault. Vasarely meurt, à l'approche de ses 91 ans, des suites d'un cancer de la prostate. La fondation Vasarely est une institution à but non lucratif, créée par l'artiste avec son épouse Claire, et reconnue d'utilité publique en 1971. Elle comprend le musée didactique de Gordes (1970-1996) et le centre architectonique d'Aix-en-Provence (1976)6 ainsi que deux musées « didactiques » à Pécs (1976) et à Budapest (1986). Les musées Vasarely de Pécs et de Budapest conservent des donations inaliénables.

Bibliographie

David CORCOS, Vasarely, L'oeuvre, les écrits (maîtrise, Université Panthéon-Sorbonne), 1975.

Provenance

Galerie Semiha Huber, Zurich (1978) ; Private collection, the Netherlands.

Contactez-nous pour toutes vos questions



ENVOYER