look

Zoomer sur l'image

Keith-SONNIER/chandelier-new-york

Keith SONNIER

Chandelier New York

Ref. JA218

Ajouter à mes œuvres favorites

créer une alerte pour Keith SONNIER

Prix de vente 120000

OU



Je fais une offre

Comment fonctionne la négociation En savoir plus sur la livraison


Vous souhaitez en savoir plus sur l'œuvre.
Posez votre question au vendeur.

Année 2008

Catégorie Sculpture

Technique Néon et transformateur

Hauteur x Largeur x Profondeur (cm) 180 x 96 x 43

Signature Signé et daté

Edition Pièce unique

Zone géographique Europe

Certificat SONNIER, Keith, décembre 2008.

en lire plus >>

<< fermer

Né en 1941 à Mamou en Louisiane (États-Unis), Keith Sonnier obtient un Bachelor of Arts à l’University of Southwestern Louisiana à Lafayette en 1963 puis un Master of Fine Arts à la Rutgers University (New Jersey) en 1966.

Dans les années 1960, remettant en question avec d’autres artistes comme Richard Serra ou Eva Hesse la façon de concevoir la sculpture, le plasticien commence par s’inspirer du Minimalisme pour créer des assemblages posés sur le sol ou fixés au mur en employant divers matériaux industriels -métal, mousse de caoutchouc, verre, tissu-, et des objets de récupération.

Dès 1968, il associe, dans ses sculptures murales, au tissu transparent la lumière incandescente, qu’il remplace bientôt par le néon en tubes de verre : il  lui permet, à l’aide de la lumière et de la couleur, de dessiner dans l’espace, de jouer sur l’architecture et sur de grandes plaques de verre en forme de cercle ou de rectangle. Il inaugure alors la série fondatrice Ba-O-Ba ou « bain de lumière » (terme issu de son éducation cajun), qui s’étalera sur toute sa carrière comme quelques autres.

Dans les années 1970, le néon devenu son matériau de base peut être associé à des éléments géométriques de matières variées, de la poudre fluorescente et d’autres types de lumière -stroboscopique et noire- (Dis-Play Series), ou élaborer des sortes de pictogrammes, par l’association de tubes de formes et couleurs variées, aux contours irradiés de lumière (Sel Series).

Depuis les années 1980, Keith Sonnier travaille à d’importantes commandes publiques ou privées pour créer des installations architecturales de néon investissant des édifices répartis à travers le monde. Citons au New International Airport de Munich Lichtweg / Lightway (1990-1992) qui s’étend sur plus de 1000 m longeant des tapis roulants qui relient les terminaux, l’installation temporaire Ba-O-Ba Berlin en 2002 revêtant l’extérieur du bâtiment berlinois de la Neue Nationalgalerie de Mies van der Rohe (inauguré en 1968) ; ces deux ensembles jouent sur le dessin linéaire tracé par les néons, tandis que Verbindung Rotblaugelb, installé depuis 2002 dans un passage souterrain reliant des édifices du Groupe Re à Munich, colore les espaces d’immenses zones de couleurs vives et changeantes qui plongent le visiteur dans un bain de lumière porteur d’énergie positive.

Ainsi, depuis la fin des années 1960, Keith Sonnier a contribué à réinventer la sculpture à l’instar de son confrère Dan Flavin par le recours au néon, auquel il donne le pouvoir de générer une troisième dimension joyeuse et poétique.    

(Martine Heudron)

en lire plus >>

<< fermer

Nice, 2007 (exposition privée). en lire plus >>

<< fermer

en lire plus >>

<< fermer

Collection particulière, France. en lire plus >>

<< fermer