look

Zoomer sur l'image

Hiro-Ando/haruka-t-serie-of-4-school-girls-battle-royale

Hiro Ando

Haruka.T Serie of 4 School Girls Battle Royale

Ref. QH735

Prix de vente 65000 EUR




Votre offre EUR




Comment fonctionne la négociation ? En savoir plus sur la livraison

Année 2015

Catégorie Sculpture

Technique Acier inoxydable poli

Hauteur x Largeur x Profondeur (cm) 160 x 60 x 60

Signature Signée

Edition 1/8

Zone géographique Europe

Certificat CRAZYNOODLES STUDIO, Tokyo.

Signé et numéroté à la base de la sculpture : "1/8". en lire plus >>

<< en lire moins

Hiro Ando voit le jour en 1973 sur l’île de Shikoku au Japon. Après des études à l’Université d’Art Tama à Tokyo, il travaille comme illustrateur à partir de 1995.

Mais peu à peu il s’achemine vers une pratique artistique beaucoup plus personnelle et finit par fonder en 2005, avec Saori Nakamishi, le studio « Crazy Noodles » à Tokyo, destiné à encourager la création de jeunes artistes d’une même sensibilité artistique. Ce sont d’abord des Japonais, rejoints ensuite par un Français comme Fanu ou un Chinois comme Xiao Mei, de sorte qu’ils sont aujourd’hui une dizaine. Tous partagent le même goût pour la culture populaire nippone, telle qu’elle s’exprime dans les animes, les mangas et les jeux vidéos.

 

Moteur de ce courant Néo Pop, Hiro Ando maîtrise toutes les techniques et tous les médiums : il passe de l’huile sur toile à la 3D sur ordinateur ou à la vidéo pour dessiner, peindre, sculpter.

 

peintures superposent, sur un fond récurrent de vues nocturnes de Tokyo parfaitement fidèles à la réalité, un premier plan fait de personnages tout droit sortis d’un anime ou d’un manga, qu’ils soient humains ou animaux (écolières, carpes koïs, chats samouraïs…). L’association des deux sujets produit un effet dynamique, voire violent, avec ce contraste entre tonalités sombres et couleurs vives, ce jeu des graphismes ; mais c’est aussi la confrontation du monde moderne et des traditions ancestrales du Japon, dont sont issus par exemple les poissons rouges ou les chats.

 

Ces derniers vont devenir le sujet favori de Hiro Ando, au moment où il aborde la sculpture : le chat maneki-neko ou porte-bonheur japonais se voit décliné en différentes tailles -de 25 cm à 1,50 m-, pour former des séries d’UrbanCat, SamouraïCat, SumoCat, RobotCat : faits de matériaux brillants comme la résine et la porcelaine, ils arborent des couleurs vives et des formes « kawaï » (« mignonnes »), cherchant toujours à mixer modernité et tradition.

 

Car au-delà de cette dimension d’apparence ludique, le Néo Pop Art dont Hiro Ando est le chef de file veut se démarquer de la vision de la modernité telle qu’elle est imposée par l’Occident, pour inventer une culture nippone aux codes différents.

en lire plus >>

<< en lire moins

en lire plus >>

<< en lire moins

en lire plus >>

<< en lire moins

Atelier de l'artiste (CrazyNoodles Studio). en lire plus >>

<< en lire moins

Autres œuvres du même artiste

look
VOIR L'ŒUVRE


like
SAUVEGARDER CETTE ŒUVRE FAIT PARTIE DE VOTRE SELECTION

Hiro-Ando/samuraicat
Hiro Ando SAMURAICAT, 2006 sculpture
32000
Prix à négocier

look
VOIR L'ŒUVRE


like
SAUVEGARDER CETTE ŒUVRE FAIT PARTIE DE VOTRE SELECTION

Hiro-Ando/pandasan-marunouchi
Hiro Ando PANDASAN MARUNOUCHI, 2011 sculpture
24000
Prix à négocier