Georges-Von Zevenberghen/L'Été

Georges Von Zevenberghen (1877-1968)


L'Été

1907

Référence : JF534

Huile sur toile
99 cm x 88,5 cm
Signé et daté
Certificat : ISERBYT, Georgina (veuve de l'artiste).
Zone Géographique : Europe

20000


En savoir plus sur la livraison



zoom
Description

Inscription au dos : "Uccle 1908" [ville de Belgique]. Cette œuvre a toujours été conservée par le peintre puis par sa veuve Georgina Iserbyt-Van Zevenberghen qui est d'ailleurs le modèle du tableau. Georges Antoine Van Zevenberghen, né à Molenbeek-Saint-Jean le 30 novembre 1877 et mort à Saint-Josse-ten-Noode en 1968, est un artiste peintre belge, auteur de natures mortes, de figures, de scènes allégoriques et de tableaux de fleurs. Son style s'inspire du luminisme. Georges Antoine Van Zevenberghen est né le 30 novembre 1877 à Molenbeek-Saint-Jean. Son père, François Xavier Van Zevenberghen, Vanzevenbergen ou Vansevenberghen, qui signait « Vansevenbergen », était menuisier-ébéniste à la rue des Moutons à Molenbeek, l’actuelle rue des Ateliers, à deux pas du canal. Il est mort avant 1906 et était né à Bierbeek, en Brabant flamand, le 1er juillet 1841. Lui-même était le fils de François Jacques Vanzevenbergen, charron, né à Willebringen le 10 octobre 1819 et mort à Bierbeek le 3 août 1849, d’une famille de cultivateurs du village voisin d’Opvelp, et d’Anne Elisabeth Janssens, née à Bierbeek le 20 janvier 1818 et morte à Bierbeek le 31 mai 1868, issue, elle, d’une famille de cultivateurs de Bierbeek. François Jacques Vanzevenbergen avait épousé Anne Elisabeth Janssens à Bierbeek le 30 décembre 1847, légitimant ainsi les trois enfants qui leurs étaient nés précédemment. La mère de Georges Van Zevenberghen était Catherine Pauline Junes, cuisinière avant son mariage, et ménagère ensuite, née à Anvers le 21 janvier 1840. François Xavier Van Zevenberghen avait épousé à Louvain le 7 novembre 1872 Catherine Pauline Junes. Georges Van Zevenberghen a épousé à Louvain le 12 mai 1906 sa cousine Jeanne Sterckx, née le 10 septembre 1879 à Louvain et qui avait habité à Saint-Gilles. Les parents de son épouse étaient Adrien Louis Sterckx, confiseur à Louvain, et Marie Josèphe Sophie Vansevenberghen. L’un des témoins du mariage était l’artiste-peintre Paul Mathieu. Devenu veuf en 1938, il se remaria deux ans plus tard avec la peintre Georgina Iserbyt qui avait été son élève et son modèle. Ils habitaient à Saint-Josse-ten-Noode, au n° 4 de la rue du Marteau, où ils avaient leur atelier. Georges Van Zevenberghen se forma à l'Académie de Molenbeek (1895-1896) et à l'Académie des beaux-arts de Bruxelles (1898-1899) ainsi qu'auprès de Jan Stobbaerts auquel il était apparenté et qui eut sur lui une grande influence. Il partit ensuite pour Paris en 1903 où il admira les œuvres du peintre du XVIIIe siècle Jean Siméon Chardin qui le marquèrent durablement. Il y résidera ensuite à plusieurs reprises, en 1910 et 1921. En 1926, il voyagea en France en compagnie d'amis artistes Valerius De Saedeleer, Auguste Oleffe, Philibert Cockx, Henri Thomas (1878-1972), René Janssens et en 1953, il entreprit un voyage en Italie. En 1933, il devint professeur à l'Académie royale des beaux-arts de Bruxelles, fonction qu'il remplit jusqu'en 1948. Il fit partie du groupe Labeur et Pour l'Art. Il était également un ami intime de Guillaume Charlier. Ses œuvres font partie des collections de plusieurs musées, comme ceux d'Anvers, Bruxelles, Mons, ainsi qu'au Musée Charlier à Saint-Josse-ten-Noode.

Expositions

Étiquettes d'expositions au dos : "Rétrospective", Hôtel Charlier, Sint-Joos-ten-Node, 17 nov.-17 déc. 1978, n° 9 (reprod.) "De Navez à Devos", Bruxelles, 1979, n° 60.

Provenance

Collection Georgina Van Zevenberghen-Iserbyt (veuve de l'artiste), Bruxelles. Collection Mme Émilienne Planquart-veuve Schoonejans. Acquis par succession par les propriétaires actuels.

Contactez-nous pour toutes vos questions



ENVOYER