look

Zoomer sur l'image

Charlélie-Couture/greatnesses

Charlélie Couture

Greatnesses

Ref. KS215

Ajouter à mes œuvres favorites

créer une alerte pour Charlélie Couture

Prix de vente 20000

OU



Je fais une offre



Comment fonctionne la négociation En savoir plus sur la livraison


Vous souhaitez en savoir plus sur l'œuvre.
Posez votre question au vendeur.

Année 2015

Catégorie Peinture

Technique Acrylique sur toile

Hauteur x Largeur (cm) 130 x 176

Signature Signée

Zone géographique Europe

L'œuvre est vendue encadrée. en lire plus >>

<< fermer

Né le 26 février 1956, Bertrand Charles Élie Couture découvre à l'âge de 12 ans une exposition de peintres dadaïstes qui lui donne envie de devenir artiste. Il entre à l'école des Beaux-Arts, où il ambitionne d'apprendre à dessiner des storyboards pour être réalisateur. En parallèle, il apprend la musique. Charlélie Couture croit à un "Art Total", qui mêlerait écriture, image et musique.
Pour financer ses études, il commence à chanter et à donner des concerts. Il auto-produit ses deux premiers albums, 12 chansons dans la sciure et Le Pêcheur. Ce sont ses activités de chanteur qui lui permettent d'accéder au succès. Dès 1981, il est signé sur le célèbre label Island Records. La même année, la sortie de son album Poèmes rock le fait connaître du grand public, notamment grâce au titre Comme un avion sans ailes.
Il n'oublie pas pour autant sa passion pour la peinture et il expose ses œuvres dans plusieurs galeries françaises. L'artiste s'inscrit dans le courant "multiste". "On peut être artiste avec différents savoir-faire, explique-t-il. Pour moi, c'est avant tout une disposition cérébrale." Au début des années 1980, il fonde à Nancy le groupe "Local à Louer", où s'associent photographes, peintres et poètes. "L'Art, écrit-il dans manifeste de l'Art Rock, doit faire la jonction entre le fonctionnalisme de la société industrielle et les aspirations de la culture pop !" Dans les années 1990, il s'intéresse à l'art en ligne avec son site Les champs paraboliques.
En 2004, il quitte Paris pour New York, voulant repartir à zéro. "Tout mon travail depuis que je suis à New York tourne autour de la notion de reconstruction", explique-t-il au journal Le Monde. Il a sorti tout au long de sa carrière 25 albums et n'a jamais arrêté de peindre. Il a tourné et exposé dans le monde entier.
En 2010, il inaugure The RE-Gallery, un lieu de rencontres autour de l'art.
 

en lire plus >>

<< fermer

en lire plus >>

<< fermer

en lire plus >>

<< fermer

Collection particulière. en lire plus >>

<< fermer