look

Zoomer sur l'image

Boris-Chetkov/portrait-of-a-singer-singing

Boris Chetkov

Portrait of a Singer-Singing

Ref. PP551

Ajouter à mes œuvres favorites

créer une alerte pour Boris Chetkov

Prix de vente 45000 $

OU



Je fais une offre $

Comment fonctionne la négociation En savoir plus sur la livraison


Vous souhaitez en savoir plus sur l'œuvre.
Posez votre question au vendeur.

Année 1987

Catégorie Peinture

Technique Acrylique sur carton

Hauteur x Largeur (cm) 66 x 51

Signature Monogramme

Zone géographique Amérique

Certificat PUSHKIN, Kenneth, daté du 6 septembre 2016: Inventaire n° BAC317.

Signé daté titré sur le verso. en lire plus >>

<< fermer

Boris Chetkov naît en 1926 au sein d’une famille de paysans aisés à Novaya Lyalya (région de Sverdlovsk) mais la collectivisation les oblige dans les années 1930 à abandonner leurs terres et à chercher du travail dans les fermes collectives ou les usines de l’Oural. Arrêté à l’âge de 16 ans pour « hooliganisme », il est envoyé au goulag près de Nizhny Tagil mais, en 1944, se voit enrôlé dans un régiment de tanks qui lui vaut d’assister en Lettonie au blocus de la Poche de Courlande peu avant la fin de la guerre.

 

Si son talent est avéré dès l’enfance, Chetkov n’entreprend sa formation artistique qu’en 1949 et finit par obtenir un diplôme à la Saint Petersburg State Art and Industry Academy en 1966, malgré l’hostilité des membres du Parti communiste qui réprouvent son ouverture à l’art occidental et sa liberté artistique.

 

Devenu en 1967 maître-verrier à la verrerie de Malaya Vishera, il enrichit la production de la manufacture en expérimentant différentes techniques et finitions, dont celles de Venise : « Le travail du verre est ensorcelant, il libère votre fantaisie ; l’artiste devient un magicien en créant un objet à partir d’une pâte brûlante et informe…  Le verre a mis le feu à mon âme et y a laissé une brûlure profonde. »

 

Tandis que ses verres sont exposés dans le monde à partir des années 1970 sous l’appellation « artiste de l’Union Soviétique », Chetkov s’adonne également à la peinture qu’il pratiquera toute sa vie avec frénésie et dans l’isolement jusqu’à la chute de l’URSS, son art n’étant pas conforme au Réalisme socialiste imposé par le régime.

Bien qu’à l’écart de la communauté artistique internationale, il développe un style puissant aux couleurs vives et d’une exécution enlevée, aussi bien dans un expressionnisme abstrait qui peut le rattacher à Kandinsky que dans le figuratif, ses sujets préférés étant l’art équin, la nature morte, la musique et le portrait. Son art sera qualifié de Réalisme fantastique par son ami Ernst Fuchs (1930-2015), artiste polyvalent, fondateur à Vienne d’un mouvement du même nom.

Toujours enclin à expérimenter palettes et médiums nouveaux, Chetkov cherche à transposer dans sa peinture son travail sur le verre, en développant notamment la richesse des couleurs et un type de glaçure qui semble émettre une « lueur » sortant de la peinture elle-même. Mais il applique aussi des techniques picturales à l’art du verre.

 

À nouveau en délicatesse avec le Parti communiste, Chetkov doit quitter la manufacture en 1979, ce qu’il supporte difficilement : sa production diminue drastiquement et sa palette devient beaucoup plus terne. Vers 1987 il retrouve son énergie créatrice, libérée davantage encore par la chute de l’Union Soviétique en 1989 : dans les années 1990, il peindra quelque 400 pièces dont nombre d’œuvres abstraites, toutes témoignant d’une palette haute en couleurs parfaitement maîtrisée.

 

C’est aussi l’époque où son art passe les frontières de la Russie : des expositions particulières sont organisées en Allemagne et aux États-Unis et il participe à des expositions de groupe en Australie, au Japon et en Chine. En 2013 au Royaume-Uni, lors de l’inauguration de la Semaine de l’Art russe, on lui rend hommage par une exposition particulière posthume.

 

Les œuvres de Chetkov se trouvent à Saint-Pétersbourg, au Musée de l’Hermitage et au State Russian Museum mais aussi dans des collections privées à travers le monde.   

en lire plus >>

<< fermer

en lire plus >>

<< fermer

Dr Alexander Borovsky, "Boris Chetkov, Across All Barriers", 2006, Pl. 189, p. 211. Dr Alexander Borovsky, "Boris Chetkov Portraitist", 2008, Pl. 39, p.60. Dr Alexander Borovsky, "100 Masterworks", 2012, Pl. 61, p.81. Theodora Clarke, "Re-Imagining Russia, Boris Chetkov Landscape and Genre Painting", 2013. en lire plus >>

<< fermer

Acquis de l'atelier de l'artiste en 2005 et exporté de la Fédération de Russie aux États-Unis avec l'autorisation du Ministre de la Culture russe. en lire plus >>

<< fermer

Autres œuvres du même artiste

186

look
VOIR L'ŒUVRE


like
SAUVEGARDER CETTE ŒUVRE FAIT PARTIE DE VOTRE SELECTION

Boris-Chetkov/evening-in-the-village
Boris Chetkov Evening in the Village, 1994 peinture
45000
Prix à négocier
356

look
VOIR L'ŒUVRE


like
SAUVEGARDER CETTE ŒUVRE FAIT PARTIE DE VOTRE SELECTION

Boris-Chetkov/russian-men
Boris Chetkov Russian Men, 1972 peinture
50000
Prix à négocier