look

Zoomer sur l'image

-Corneille/composition-aux-animaux

Corneille

Composition aux animaux

Ref. JZ866

Prix de vente 90000 EUR




Votre offre EUR




Comment fonctionne la négociation ? En savoir plus sur la livraison

Année 1955

Catégorie Peinture

Technique Huile sur toile

Hauteur x Largeur (cm) 73 x 92

Signature Signé et daté

Zone géographique Europe

Certificat FONDATION GUILLAUME CORNEILLE (Belgique), daté du 1er juillet 2015.

en lire plus >>

<< en lire moins

 

« Le meilleur tableau est celui que la raison ne peut admettre. »

 

Corneille (pseudonyme de Guillaume Cornelis Beverloo), né en 1922 en Belgique de parents néerlandais est un peintre, graveur, sculpteur et céramiste de nationalité néerlandaise.

Après des études de dessin à l'Académie des beaux-arts d'Amsterdam, il se met à la peinture et en 1948 devient cofondateur, avec Karel Appel, Christian Dotremont, Constant Nieuwenhuis et Asger Jorn du groupe CoBrA (acronyme de Copenhague-Bruxelles-Amsterdam), créé à Paris en réaction à la culture positiviste occidentale qui a permis la Seconde Guerre mondiale. Il s'agit donc de s'imprégner des arts « primitifs » d'ici ou d'ailleurs, dans leurs formes mais aussi dans leur esprit, pour renouer avec un monde secret lié aux mythes et à l'inconscient : cela fait de CoBrA l'un des héritiers du Surréalisme. Beaucoup de poètes, peintres ou écrivains s'y rallieront par la suite, tels Jacques Doucet ou Pierre Alechinsky.

 

Auteur de paysages abstraits après la dislocation de CoBrA en 1951, Corneille revient à l'art figuratif au début des années 1960 : fortement influencé par les arts traditionnels ou la nature luxuriante de l'Afrique, du Mexique, de l'Amérique du Sud, etc. -qu'il découvre depuis 1949 au gré de ses voyages- il peint des paysages imaginaires qui renouent avec la période CoBrA dans la simplification du dessin mais en arborant des couleurs vives, souvent chaudes et soutenues.

 

Traités avec lyrisme, ses thèmes privilégiés seront la femme (la terre nourricière, beauté et sensualité) et l'oiseau (l'élément mâle, énergie vitale et liberté) mais aussi le soleil et le serpent (symboles respectifs des sexes féminin et masculin) et le chat (le mystère) : tout reflète un profond amour de la vie chez cet artiste humaniste.

Outre la peinture, Corneille a pratiqué dès 1953 la gravure : en 1999, il découvre l'aquagravure, technique intermédiaire entre sculpture et lithographie. Il s'adonne aussi à la céramique à partir de 1954 et depuis 1992 à la sculpture sur bois polychrome.

Corneille meurt en 2010 à Auvers-sur-Oise et repose désormais près de son compatriote Vincent van Gogh.

 

Il est bien représenté dans les collections publiques parisiennes et amstellodamoises notamment : The CoBrA Museum à Amstelveen, le Stedelijk Museum à Amsterdam et à Paris le Centre Georges Pompidou et le Musée d'Art moderne de la Ville.

en lire plus >>

<< en lire moins

en lire plus >>

<< en lire moins

en lire plus >>

<< en lire moins

Collection particulière, Europe. en lire plus >>

<< en lire moins