Un an après le décès du photographe (1936-2016), sa vitalité détonne encore sur les murs de la Fondation Cartier (première rétrospective en 1995). Figure majeure de la photographie africaine contemporaine (après Seydou Keita), le bien nommé « Œil de Baako » se mire à travers 250 photographies, dont 30 inédites. En résonance musicale, l’exposition Mali Twist  allume le son de la musique afro-cubaine, du funk, du disco et du rock… Amadou & Mariam, les Rolling Stones, Mike Brant sont invités à accompagner la visite photographique. Une première partie ouvre la piste aux soirées de Bamako, tandis que l’autre décline les portraits en studio. Reconstitué pour l’occasion, son studio Malick, ouvert dans la capitale malienne, annonce un style véhément.

Une playlist envoûtante orchestre le tout (conçue par Manthia Diawara et André Magnin), en synergie avec une jeunesse enivrée. La Nuit de Noël -sa photo devenue symbole-, est considérée comme l’une des « 100 photographies les plus influentes de l’histoire » par le Times.

« Enivrez-vous à votre guise », telle est la devise baudelairienne de rigueur, au lendemain de l’Indépendance de 1960. Véritable témoin d’une ivresse de vie, de danse, de fête, le photographe cristallise les visages de l’allégresse. La ferveur d’une jeunesse et d’une société s’exhibe : danseurs, mélomanes, twisteurs, travailleurs… Une fièvre contagieuse qui donne envie d’investir dans les pattes d’éléphants et les chemises fleuries.

« La chose la plus authentique, c’est le visage, disait-il en 1995. Donc pour moi la photo est la mieux placée pour perpétuer son image. L’homme a voulu imiter Dieu par le dessin, ensuite la photo est venue et je pense que l’on n’a rien inventé de mieux pour perpétuer l’image. Je crois au pouvoir de l’image ».

 

Carte d’identité
Nom :
Malick Sidibé
Date de naissance : 1936, Soloba
Décès : 2016, Bamako
Formation : Institut national des Arts de Bamako
Distinctions : Prix de la photographie Hasselblad, 2003 ; « Lion d’or » d’honneur à la Biennale d’art contemporain de Venise, 2007 ; Prix Photo España Baume & Mercier, 2009

Exposition du 20 octobre 2017 au 25 février 2018, Fondation Cartier pour l’art contemporain, 261 Boulevard Raspail 75014 Paris