Petite sœur de la célèbre Madone à la Grenade, conservée au musée des Offices de Florence, La Vierge à la grenade attise toutes les convoitises actuellement, puisque ce chef-d’œuvre du grand maître italien de la Renaissance Sandro Botticelli, était sur le devant de la scène à l’Hôtel Drouot, le 29 novembre dernier, présentée par la maison Audap & Mirabaud. Effervescence donc au cœur des collectionneurs pour ce qui constitue un événement attendu. Bilan des enchères : la toile fut vendue 629.000 euros à un collectionneur privé…

Outre « le caractère novateur et très original, pour l’époque », déclarent les experts, cette œuvre peinte à la feuille d’or sur panneau de peuplier est dotée d’un état de conservation exceptionnel, dont un rouge émanant de manière flamboyante, des siècles après sa réalisation. Même si l’exécution de quelques éléments de l’œuvre a été réalisée par les collaborateurs de Botticelli, la composition du tableau, elle, est bien celle de la main de l’artiste.

En outre, Botticelli a distillé beaucoup de profondeur à cette création parfaitement symbolique.

Articles Similaires
old master christies sothebys auction art

Old Master sales de Londres

Après une semaine de ventes d’art impressionniste et moderne contrastées, suivie de ventes d’art d’après-guerre et contemporain impeccables, c’était au

botticelli-sothebys

Un Botticelli aux enchères pour la première fois depuis le XIXe siècle

Une partie de l’une des plus belles collection de peinture ancienne jamais réunie, celle de Barbara Piasecka Johnson, sera dispersée