Marianne-Von Werefkin

alert
créer une alerte pour cet artiste

PeintureŒuvre sur papier

Marianne Von Werefkin (1860-1938)



Biographie

Marianne von Werefkin est née à Tula en Russie en 1860 au sein d’une famille noble, son père étant général de l’armée tsariste et sa mère peintre d’icônes. Sa vocation est très tôt encouragée par ses parents et de 1883 à 1885 elle étudie à l’Académie de peinture, sculpture et architecture de Moscou, avant de suivre les cours du célèbre peintre réaliste Ilya Répine à Saint-Pétersbourg. La perfection qu’elle atteint bientôt dans le style réaliste lui vaut le surnom de « Rembrandt russe ».
Mais cette brillante carrière est brutalement compromise en 1888 par un accident de chasse qui lui endommage la main droite. Elle finit par surmonter cette épreuve et en 1892 rencontre le peintre Alexej von Jawlensky qui va influencer sa vie, puisqu’elle met en sommeil sa propre carrière pour devenir sa « muse ». En 1896, partis à Munich à la recherche de nouveautés, ils sont rejoints par Wassily Kandinsky et tiennent un salon littéraire et artistique où germeront bientôt les avant-gardes munichoises.

C’est l’époque où elle écrit :
« J’aime les choses qui ne sont pas », « L’art ne doit pas représenter ce que voit l’œil mais ce que ressent l’âme ».
Vision symboliste qui sera confortée par ce qu’elle va découvrir en France : en 1903 et 1906, des voyages en Normandie, à Paris, en Bretagne et en Provence, lui font côtoyer l’art de Gauguin, Van Gogh et Cézanne et lui redonnent confiance en ses moyens ; après dix années d’interruption, elle se remet à peindre régulièrement et, fascinée par la puissance de la couleur et des formes synthétiques, elle crée ses premières œuvres expressionnistes.

Devenus proches de Kandinsky et de sa compagne Gabriele Münter, Werefkin et Jawlensky font des séjours à Murnau en 1908-1909, durant lesquels sont jetées les bases de l’Expressionnisme et de l’art abstrait allemands. En 1909, ils fondent le Neue Künstlervereinigung München (NKVM ou Association des Nouveaux Artistes de Munich), suivi en 1911 du Blaue Reiter qui sera dispersé par la guerre. Citoyenne russe, Werefkin trouve alors refuge en Suisse où elle rencontre en 1917 à Zurich le mouvement Dada naissant.
Privée de sa pension tsariste par la Révolution d’Octobre, elle s’installe à Ascona au pied du Monte Verità qui attire artistes et intellectuels. Jawlensky est encore à ses côtés mais en 1921, après 29 ans de vie commune, il part pour Wiesbaden où il épouse Elena Nesnakomova, jeune servante de Marianne qu’il prenait comme modèle et qui lui avait donné un fils dès 1902.
Demeurée seule et sans argent, Werefkin reçoit le soutien des habitants et, en échange, s’investit dans la vie culturelle de la cité : 1922 voit la fondation du musée municipal d’Ascona, auquel elle fait une donation de nombre de ses œuvres, et en 1924 celle du groupe Der Grosse Bär (Le Gros Ours).

Elle meurt à Ascona en 1928, recevant l’hommage de toute la population, à l’image de l’ensemble de son œuvre qu’elle voulait porteuse d’un sentiment poétique ou d’une douleur à partager avec le reste du monde.

en lire plus >>

<< fermer

Expositions/Bibliographie

Marianne von Werefkin : œuvres peintes, 1907-1936, Fondation Neumann, Gingins (Suisse), 9 mai-25 août 1996
Marianne Werefkin, Lettres à un inconnu, 1901-1905 : aux sources de l’expressionnisme (préface de Gabrielle Dufour-Kowalska), 1999

Bernd Fäthke, Marianne Werefkin, Munich, 2003
Artisti russi in Svizzera : Marianne Werefkin (Tula 1860-Ascona 1938), Galerie d’État Trétyakov, Moscou, 10 septembre-21 novembre 2010, Museo Comunale d’Arte Moderna, Ascona, 5 mars-3 juillet 2011
Brigitte Salmen, Marianne von Werefkin : Leben für die Kunst, Murnau, 2012

en lire plus >>

<< fermer

Revue de presse

http://www.wanderland.ch/fr/services/curiosites/sehenswuerdigkeit-0375.html
http://www.bilan.ch/etienne-dumont/courants-dart/balela-fondation-beyeler-raconte-laventure-munichoise-de-der-blaue
http://www.tdg.ch/culture/autres-arts/La-Pinacotheque-de-Paris-se-penche-sur-les-expressionnismes/story/27484940
http://www.lefigaro.fr/lefigaromagazine/2011/11/19/01006-20111119ARTFIG00540-impressionnant-expressionnisme.php
https://www.ticinotopten.ch/fr/musees/musee-art-moderne-ascona

en lire plus >>

<< fermer

Soyez le premier informé dès qu'une œuvre de Marianne Von Werefkin
entre au catalogue

Créer une alerte

Accédez aux
œuvres d'art de cet artiste à plus de 150 000 €
dans notre catalogue premium.

Vous pouvez être également intéressé par…

Alexej Von Jawlensky

look
VOIR L'ŒUVRE


like
SAUVEGARDER CETTE ŒUVRE FAIT PARTIE DE VOTRE SELECTION

Alexej-Von Jawlensky/grosse-meditation-(large-meditation)
Alexej Von Jawlensky Grosse Meditation (Large Meditation), 1936 peinture
93000
Prix à négocier

Emil Nolde

2 œuvre est disponible
dans le
œuvres sont disponibles
dans le

catalogue premium

Georges Rouault

look
VOIR L'ŒUVRE


like
SAUVEGARDER CETTE ŒUVRE FAIT PARTIE DE VOTRE SELECTION

Georges-Rouault/femmes-au-theatre
Georges Rouault Femmes au théâtre, 1906 papier
28000
Prix à négocier