Huguette-Arthur Bertrand

Huguette Arthur Bertrand (1922-2005)



Biographie

Née à Ecouen en 1920, elle grandit à Roanne, non loin de Saint-Étienne. À la Libération, elle s'installe à Paris. Huguette Arthur Bertrand fréquente les cercles d'artistes d'avant-garde de Saint-Germain-des-Prés et elle expose au « Salon des moins de trente ans », qui deviendra plus tard le « Salon de la Jeune Peinture ». En 1947, la jeune artiste remporte une bourse qui lui permet de passer plusieurs mois à Prague. Dès ses premières toiles, elle développe un style singulier, abstrait, basé sur un geste énergique. En 1949, Huguette Arthur Bertrand présente son travail au Salon de Mai. Avec son groupe d'avant-garde, "Les Mains Éblouies", composé de Deyrolle, Dewasne, Poliakoff, et Magnelli, elle expose à la galerie Maeght à Paris.

La Galerie Niepce lui consacre sa première grande exposition en 1951. Le commissariat est alors confié à Julien Alvard. Deux ans plus tard, en 1953, l'artiste rejoint la Galerie Arnaud, qui lui consacre la série d'expositions Divergences. Très rapidement, elle côtoie de grands artistes : Pierre Soulages, Hans Hartung, Zao Wou-Ki... Elle devient l'une des seules femmes de ce qui deviendra le mouvement de l'Abstraction Lyrique.

« Ni géométrisme, ni paysagisme abstrait. Une belle abstraction lyrique qui prend sa source dans les années cinquante et n’a jamais cessé de gonfler ses eaux (...), écrit Michel Ragon ; de solides convictions qu’aucune mode n’ébranle. » Tout au long de sa pratique, son œuvre évolue et les traits nerveux se font de plus en plus libres et sereins. Les compositions sont moins construites et les formes disparaissent. Dans les années 1980, ses toiles montrent de subtils tracés blancs, aériens. Pour Michel Ragon, elle était une "coloriste subtile et expressive."

Contrairement à ce que l'on pourrait penser, l'artiste a produit peu d'œuvres dans sa vie. Méticuleuse et exigeante, il lui arrivait de passer deux à trois ans sur la même toile, en quête de perfection.

« Le tableau n’est pas une mise en scène mais la trace naturelle d’une action, d’un événement qui se déroule », explique Huguette Arthur Bertrand.

Exposée de son vivant à Paris, Tokyo et New York, elle est morte en 2005.

Huguette Arthur Bertrand est représentée dans les collections publiques comme le Museum of Modern Art d'Aalborg (Danemark), le Walker Art Center à Minneapolis, le Centre Pompidou et la Bibliothèque nationale de France à Paris,le Musée des Beaux-Arts du Québec (Québec) mais aussi à la Fondation Gandur pour l'Art à Genève.

(Pauline Le Gall)

en lire plus >>

<< fermer

Expositions/Bibliographie

Les Mains éblouies, Galerie Maeght, Paris, 1949 et 1950

Palais des Beaux-Arts, Bruxelles, 1957

La Escuela de París, Musée des Beaux-Arts, Mexico, 1959

Huguette Arthur Bertrand, 50 ans de collage, Musée des Arts Décoratifs, Paris, 1964

L’Envolée lyrique, Paris 1945-1956, Musée du Luxembourg, Paris, 2006

Les Sujets de l’abstraction, Peinture non-figurative de la Seconde École de Paris (1946-1962), Fondation Gandur pour l’Art, Musée Rath, Genève, 2011

Partick-Gilles Persin, Huguette Arthur Bertrand, 2012

en lire plus >>

<< fermer

Revue de presse

https://www.centrepompidou.fr/cpv/resource/cgj67KK/rkGRk4
http://www.officiel-galeries-musees.com/galerie/galerie-bertrand-trocmez/exposition/huguette-arthur-bertrand
http://www.cnap.fr/exposition-huguette-arthur-bertrand
http://www.angersmag.info/Huguette-Arthur-Bertrand-une-peinture-coloree-soutenue-ou-dramatisee_a3764.html
https://www.artlimited.net/agenda/huguette-arthur-bertrand-donation-autres-oeuvres-peinture-musee-des-beaux-arts-angers/fr/7581414
http://www.archivesdelacritiquedart.org/outils_documentaires/fonds_d_archives/biographie/160?page=2
http://www.senat.fr/evenement/envolee_lyrique/

en lire plus >>

<< fermer

Soyez le premier informé dès qu'une œuvre de Huguette Arthur Bertrand
entre au catalogue

Créer une alerte

Vous pouvez être également intéressé par…

Alfred Manessier

325

look
VOIR L'ŒUVRE


like
SAUVEGARDER CETTE ŒUVRE FAIT PARTIE DE VOTRE SELECTION

Alfred-Manessier/forteresse-et-port-a-oleron
Alfred Manessier Forteresse et Port à Oléron, 1951 peinture
80000
Prix à négocier

Roger Bissière

343

look
VOIR L'ŒUVRE


like
SAUVEGARDER CETTE ŒUVRE FAIT PARTIE DE VOTRE SELECTION

Roger-Bissière/composition
Roger Bissière Composition, 1949 papier
22000
Prix à négocier