Alexander-Calder

alert
créer une alerte pour cet artiste

Œuvre sur papier

Alexander Calder (1898-1976)



Biographie

Alexander Calder naît à Philadelphie en 1898, au sein d’une riche famille d’artistes, sculpteurs de père en fils. Intéressé dès son plus jeune âge davantage par les « outils de mécanicien que par la glaise ou les pinceaux », il obtient en 1919 un diplôme d’ingénieur en mécanique et exerce divers métiers, avant de s’inscrire à l’Art Students League de New York en 1923. Durant ses études, il fait dessins et caricatures liés aux événements sportifs ou au cirque pour la National Police Gazette de New York. 

 

En 1926, installé à Paris où il fréquente l’Académie de la Grande Chaumière, il entame sa carrière de sculpteur en créant ses premiers « fils de fer », jouets articulés exposés au Salon des Humoristes en 1927. L’œuvre peint et graphique qu’il développera par la suite restera étroitement lié à ces sculptures et Calder préfèrera toujours, lors de la conception de ses objets, dessiner à la plume ou au crayon plutôt qu’utiliser la pâte. Jusqu’en 1929, il travaille dans son atelier à la création d’un cirque miniature -deux-cents animaux, acrobates et clowns en fil de fer et bouts de chiffon, animés à la main ; il monte un spectacle avec effets sonores et musique et produit son Cirque à travers le monde : il s’agit bien d’une performance, expression nouvelle à laquelle aspirent les artistes de l’époque.

 

Ayant acquis une réputation internationale grâce à diverses expositions à New York, Berlin, Paris, Calder se lie aux tenants de l’avant-garde artistique parisienne depuis Joan Miró et Fernand Léger au Corbusier et surtout Piet Mondrian, dont l’influence va s’avérer décisive : Calder adopte un style entièrement abstrait et expose en 1932, à la galerie Vignon, un nouveau type de sculptures en tiges et plaques de fer articulées, peintes en noir et blanc avec parfois un ou deux aplats de couleur, et mises en mouvement par un petit moteur. Baptisés « Mobiles » par Marcel Duchamp, ces engins articulés remportent un vif succès et sont bientôt exposés aux États-Unis. 

 

Le mobile, création totalement nouvelle dans l’art moderne, va connaître diverses déclinaisons imaginées par l’artiste : de dimensions très variées, depuis la miniature jusqu’au gigantisme, les mobiles peuvent être suspendus ou bien posés par terre, tandis que les constructions fixes sont appelées stabiles. 

Plus tard, ses mobiles ne seront plus mûs par un moteur mais c’est au gré de la nature et du hasard que se fera le mouvement de chaque élément devenu indépendant.

    

Toutes ces sculptures ont en commun des formes simples finement découpées et colorées, qui semblent flotter tant elles paraissent légères. Calder sait utiliser avec ingéniosité et souvent plein d’esprit les matériaux comme le fil de fer, la tôle, le bois et le bronze.

 

À partir des années 1940, les sculptures d’extérieur de Calder, d’échelle monumentale, vont être installées dans quasiment chaque cité du monde occidental (ex. : Spirale, 1958 : siège de l’Unesco à Paris ; Brasilia, 1965, Fondation Gianadda, Martigny ; L’Homme, 1967, Parc Jean-Drapeau, Montréal).

Les années 1950 voient la création de deux nouveaux types de mobiles : la série des Tours, dont les murs sont bâtis en fil de fer, et les Gongs, mobiles sonores.

 

Artiste prolifique, Calder s’adonne tout au long de sa carrière à diverses formes d’art, comme le dessin qui accompagne toujours ses mobiles, la gravure mais aussi la gouache : il aborde cette technique au début des années 1930 et développe rapidement un style purement abstrait qui trouve son plein épanouissement dans les années d’après-guerre, après s’être émancipé de l’influence de Miró, comme le montrent diverses expositions de l’époque. 

Touche-à-tout, Calder conçoit même des bijoux, des tapisseries, des décors d’assiettes, de théâtre, de carlingues d’avions et de carrosseries automobiles. 

en lire plus >>

<< fermer

Expositions/Bibliographie

Retrospective, Museum of Modern Art, New York, 1943

Retrospective, Whitney Museum of American Art, 1976

Musée d'art moderne de la Ville de Paris, 10 juillet-6 octobre 1996 

Alexander Calder : les années parisiennes, 1926-1933, Whitney Museum of American art, New York, 16 octobre 2008-15 février 2009, Centre Pompidou, Paris,18 mars-20 juillet 2009 

Hommage à Alexander Calder : à l'occasion du 50e anniversaire de la Fondation Maeght, Galerie comtemporaine, Nice, 24 mai-7 septembre 2014 

Alexander Calder : performing sculpture, Tate Modern, Londres, 11 novembre 2015-3 avril 2016

en lire plus >>

<< fermer

Revue de presse

http://www.newsoftheartworld.com/david-zwirner-sassocie-galeriste-gerard-faggionato/
http://www.newsoftheartworld.com/galerie-modernes-inaugure-nouvelle-adresse/
http://mediation.centrepompidou.fr/education/ressources/ENS-calder/ENS-calder.html
http://www.fondation-maeght.com/fr/collection/morceaux-choisis/4/alexander-calder
http://blogs.lexpress.fr/london-by-art/2016/02/13/alexander-calder-sculpter-les-mobiles-caches-de-lunivers/
https://artwithoutskin.com/2015/12/09/paris-trois-mobiles-et-un-stabile-dalexander-calder-payes-au-prix-fort-chez-christies/
https://fr.artmediaagency.com/tag/alexander-calder/
http://www.le-musee-prive.com/index.php/musees/902-alexandre-calder-mamac-nice.html
http://www.unesco.org/artcollection/NavigationAction.do?idOeuvre=2951&nouvelleLangue=fr
https://www.beaux-arts.ca/fr/voir/collections/artist.php?iartistid=849
https://www.connaissancedesarts.com/peinture-et-sculpture/alexander-calder-une-fete-epuree-1111625/

en lire plus >>

<< fermer

Soyez le premier informé dès qu'une œuvre de Alexander Calder
entre au catalogue

Créer une alerte

Accédez aux
œuvres d'art de cet artiste à plus de 150 000 €
dans notre catalogue premium.

Vous pouvez être également intéressé par…

Joan Miró

look
VOIR L'ŒUVRE


like
SAUVEGARDER CETTE ŒUVRE FAIT PARTIE DE VOTRE SELECTION

Joan-Miró/sans-titre
Joan Miró Sans titre, 1967 papier
130000
Prix à négocier

look
VOIR L'ŒUVRE


like
SAUVEGARDER CETTE ŒUVRE FAIT PARTIE DE VOTRE SELECTION

Joan-Miró/composition
Joan Miró Composition, 1961 papier
65000
Prix à négocier

look
VOIR L'ŒUVRE


like
SAUVEGARDER CETTE ŒUVRE FAIT PARTIE DE VOTRE SELECTION

Joan-Miró/composition
Joan Miró Composition, 1960 papier
38000
Prix à négocier

2 œuvre est disponible
dans le
œuvres sont disponibles
dans le

catalogue premium